Un Vaudois condamné pour discrimination raciale suite à des propos islamophobes

La Tribune de Genève relaye la condamnation d’un Vaudois à des jours-amendes avec sursis ainsi qu’à payer des frais de justice pour discrimination raciale. Il avait posté sur les réseaux sociaux un appel à la violence contre les musulman·e·s en faisant référence à la Nuit de Cristal, épisode de massacre mené par les nazis contre les Juifs du Reich en 1938. L’homme s’est défendu en contextualisant son post, émis quelques heures après les attentats contre Charlie Hebdo, en 2015. Outre l’accusation d’appel à la violence, le Tribunal cantonal vaudois a estimé que l’auteur de ces propos avait « contribué à entretenir l’amalgame entre musulmans et islamistes terroristes ». L’article souligne que les condamnations pour discrimination raciale sont très rares en Suisse. Interrogée à ce sujet, la présidente de la Commission fédérale contre le racisme relève pour sa part que de nombreuses victimes de ce type de discrimination n’osent pas porter plainte.

« Il est condamné pour avoir voulu ‘brûler du muzz’ », La Tribune de Genève, 27.02.2018