Un municipal lausannois réfléchit au prosélytisme

Le Courrier interview Benoît Gaillard, élu socialiste à la ville de Lausanne et auteur d’une interpellation au Conseil communal sur une supposée recrudescence du prosélytisme dans la capitale vaudoise. Reconnaissant qu’il s’agit d’un « sentiment subjectif », Benoît Gaillard explique souhaiter obtenir des informations objectives sur la question. Son interpellation fait notamment suite à la controverse suscitée par un prêche à caractère homophobe tenu sur la place de la Riponne. Il explique que son but est que « l’usage du domaine public ne soit pas facilité » pour les groupes religieux pratiquant ce qu’il qualifie d’ « endoctrinement sectaire ».

« L’espace public au religieux ? », Le Courrier, 26.07.2018