Un archevêque australien condamné pour avoir couvert des abus pédophiles

La Tribune de Genève (TDG) se fait l’écho du procès de Philip Wilson archevêque australien déclaré coupable d’avoir couvert des abus pédophiles dont il avait été informé alors qu’il était prêtre, dans les années 1970. Agé de 67 ans et atteint d’Alzheimer, Philip Wilson a déclaré renoncer à ses fonctions le temps d’étudier le jugement rendu à son encontre. Il encourt 2 ans de prison. La TDG relève que ce procès s’inscrit à la suite d’une enquête nationale ordonnée par le gouvernement australien en 2012 sur les réponses institutionnelles apportées aux abus sexuels commis sur des enfants.

« Abus sexuels cachés : l’archevêque prend congé », TDG, 22.05.2018