L’Eglise de scientologie de Québec accusée de sous-payer ses employé·e·s

On apprend par Radio Canada que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail canadienne (CNESST) réclame 900’000 dollars canadiens (environ 670’000 chf) à l’Eglise de scientologie de Québec. L’Eglise est accusée d’avoir payé une soixantaine d’employé·e·s un salaire inférieur au minimum prévu par la loi. La porte-parole de l’Eglise de scientologie aurait expliqué ces très bas salaires ( 2 CAD de l’heure selon une estimation relayée par Radio Canada)  par le fait que les membres effectuant du travail pour l’Eglise ne le faisaient pas « pour des raisons monétaires mais pour aider les autres » et qu’ils avaient donc un statut de « travailleur religieux » et non d’employé·e·s à proprement parler.

« La Commission des normes du travail réclame 900 000 $ à l’Eglise de scientologie  », Radio Canada, 09.01.2019