Enquête suisse sur les liens entre délinquance et djihadisme

Selon le Temps, l’Office fédéral de la police (Fedpol) devrait publier l’an prochain une analyse approfondie du lien entre délinquance et criminalité djihadiste en Suisse. Cette étude sera menée sur la base d’un mémoire de master [l’article du Temps mentionne à tort une thèse de doctorat] récemment réalisé par un analyste de Fedpol. L’analyse affirme qu’une « majorité des prévenus, très jeunes pour la plupart, ont un casier judiciaire ainsi que des dettes et des poursuites ». Lorenzo Vidino, spécialiste du djihadisme, interrogé par le Temps affirme pour sa part que l’engagement dans l’islam radical donne à ces personnes « un sens de la rédemption ».

« La plupart des djihadistes suisses ont un passé criminel », Le Temps, 28.03.2018