En Grèce, un accord en passe de mettre fin au lien entre l’Etat et l’Eglise orthodoxe

Le Courrier se fait l’écho des débats enflammés suscités par une promesse d’accord conclue entre le chef de l’Eglise orthodoxe grecque et le Premier ministre grec. Le texte en question vise « à donner plus d’autonomie à l’Eglise ». Il stipule notamment la fin du statut de fonctionnaire dont bénéficient les membres du clergé orthodoxe ainsi que la mise en place d’une imposition « plus juste » des biens de l’Eglise. Ces perspectives soulèvent de fortes oppositions de la part des fidèles et du clergé orthodoxes grecques. Selon l’article, 55 % de la population serait favorable à ce qu’un tel accord entre en vigueur. La décision sera votée par l’Assemblée en 2019.

« Eglise et Etat : un divorce difficile », Le Courrier, 23.11.2018