Un livre questionne les interprétations misogynes de la Bible

La Tribune de Genève s’intéresse à la publication d’un livre dirigé par deux membres de la faculté de théologie protestante de l’Université de Genève et une professeure québécoise. Intitulé Une bible des femmes, le livre rassemble les essais critiques d’une vingtaine de théologiennes francophones. Les textes visent notamment à « dévoiler les figures féminines méconnues, repérer les traductions biaisées et les interprétations tendancieuses » de la Bible dans l’idée que la misogynie parfois attribuée au texte biblique serait « surtout le fait de ceux qui ont interprété les écrits perpétuant des stéréotypes patriarcaux ».

« ‘Voici enfin une bible des femmes ni saintes ni soumises’ », Tribune de Genève, 12.10.2018