Une djihadiste vaudoise témoigne de la situation en Syrie

Le Temps a recueilli en Syrie le témoignage d’une Vaudoise ayant rejoint l’Etat islamique (EI) avec ses deux filles en 2017. La femme a fui Baghouz, dernière ville tenue par l’EI. Elle cherchait à quitter l’EI depuis plus d’un an car elle ne s’y sentait plus en sécurité à cause « d’intrigues et de problèmes ». L’article explique que de fortes dissensions théologiques agitaient les cercles dirigeants de l’EI depuis plusieurs mois. A tel point que certaines factions ne reconnaissaient plus le califat d’Abou Bakr al-Baghdadi, dirigeant de l’EI.

« Dans l’enfer de Baghouz, une djihadiste suisse », Le Temps, 20.03.2019