Un troisième recours déposé contre la loi genevoise sur la laïcité

On apprend dans la Tribune de Genève que huit femmes de confession musulmane et l’Union des organisations musulmanes de Genève (UOMG) ont déposé un recours commun contre des dispositions de la loi sur la laïcité. Elles estiment notamment que l’interdiction du port de signes religieux en public pour les élu·e·s  et agent·e·s de l’Etat constitue une « restriction excessives de libertés fondamentales » mais viole aussi les droits politiques des personnes concernées et la liberté de l’électorat de choisir ses élu·e·s.

« La loi sur la laïcité est à nouveau attaquée en justice », Tribune de Genève, 09.04.2019