Un projet de loi sur la laïcité met le Québec en porte-à-faux avec le gouvernement canadien

La Tribune de Genève relaye la décision de la province du Québec de se doter d’une loi sur la laïcité. Le texte devrait être adopté d’ici le 15 juin. Il interdit aux employé·e·s de l’Etat québécois en situation d’autorité de porter des signes religieux, même dissimulés et impose un visage découvert à toute personne qui donne ou reçoit un service de l’Etat. Les employé·e·s en fonction ayant acquis des droits concernant le port de signes religieux ne seront pas forcé·e·s d’y renoncer mais ne pourront être promu·e·s ni changer de poste si elles ou ils choisissent d’afficher leur religion dans le cadre de leur travail. Le premier ministre canadien a qualifié ce projet de loi d’ « intolérable » et plusieurs syndicats et associations ont demandé son retrait.

« La nouvelle législation interdira aux fonctionnaires de porter des symboles religieux, même dissimulés », Tribune de Genève, 16.04.2019