Un groupe éco-spirituel à tendance raciste serait présent à Winterthour

24 Heures se fait l’écho d’un article du Tages-Anzeiger révélant la présence d’un groupe liés au mouvement Anastasia dans la région de Winterthour. Créé en Russie dans les années 1990, Anastasia compterait plusieurs éco-villages dans le monde. D’après l’article, les écrits centraux de ce mouvement prôneraient un mode de vie écologique mais aussi des idées antisémites et racistes et la documentation qu’il produit pour présenter ses activités serait illustrée de croix gammées. L’attention des autorités de Winterthour a été attirée sur Anastasia dans le cadre d’une affaire d’attribution de la garde d’un enfant dont la mère est membre du groupe.

« Une secte écolo venue de Russie s’installe en Suisse », 24 Heures, 13.12.2018