Réponse du Conseil fédéral concernant la radicalisation dans les prisons

Extrait de l’interpellation :

« Plusieurs attentats ont été commis en Europe par des islamistes, dont il est apparu qu’ils s’étaient radicalisés en prison, sous l’influence de codétenus ou de religieux islamistes radicaux.

1. Quelle est la proportion de musulmans dans les dix principaux établissements d’exécution des peines suisses (par établissement)?

2. Comment l’accès des religieux musulmans aux prisons suisses est-il réglé? Est-il soumis à autorisation?

3. Le Conseil fédéral et ses organes de sécurité ont-ils constaté des signes de radicalisation chez les détenus musulmans?

4. Prend-on des mesures afin d’éviter que les imams propagent des idées radicales dans les prisons? »

Lire la réponse du Conseil fédéral