Le Royaume-Uni déchoit une djihadiste de sa nationalité

Plusieurs journaux romands commentent le cas de Shamima Begum. Née au Royaume-Uni la jeune femme était partie en Syrie à l’âge de 15 ans pour rejoindre l’Etat islamique. Agée aujourd’hui de 19 ans et mère d’un nouveau-né, S.Begum s’est vu retirer la nationalité britannique par le ministre de l’Intérieur. Ne disposant d’aucune autre nationalité, la jeune femme est donc théoriquement apatride. Or aucun Etat ne serait autorisé à rendre ses citoyen·ne·s apatride ; S.Begum peut donc faire appel de cette décision. En outre, un article de 24 Heures précise qu’en Suisse, la conseillère fédérale en charge de la Justice s’est dite favorable à ce que les ressortissant·e·s poursuivi·e·s pour djihadisme soient jugé·e·s dans les pays où ils ou elles auraient actif·ve·s.

« Londres s’apprête à déchoir de sa nationalité une djihadiste de 19 ans », 24 heures, 21.02.2019

« Shamima Begum,, djihadiste apatride », Le Temps, 22.02.2019