Le National adopte une motion sur l’inscription au registre du commerce des groupes religieux

Extrait du rapport de la motion déposée en 2016 par Mme Doris Fiala:

« Les efforts visant à intensifier la lutte contre le blanchiment d’argent et notamment contre le l’extrémisme musulman et les imams radicaux, et finalement contre le financement du terrorisme sont devenus, ces derniers mois, un sujet d’actualité en Suisse. Il convient d’instituer une plus grande transparence en la matière même si ces mesures seules ne permettront pas de prévenir la radicalisation »

 

Extrait de l’avis du Conseil fédéral émis en 2017 :

« Parallèlement aux travaux du GCBF, le délégué du Réseau national de sécurité, qui réunit de manière paritaire la Confédération et les cantons pour approfondir en commun les enjeux de politique de sécurité, a été chargé d’élaborer d’ici le deuxième semestre 2017 un plan d’action national contre la radicalisation et l’extrémisme violent, en collaboration avec la Confédération, les cantons, les villes et les communes. L’inscription obligatoire au registre du commerce de toute ou partie des associations fait partie des mesures examinées par ces deux groupes de travail.  »

 

Lire le texte de la motion et l’avis du Conseil fédéral