Le Grand Conseil vaudois débat de la prévention des radicalisations

Extrait du rapport du Conseil d’Etat :

 » En matière de lutte contre les radicalisations, le Conseil d’Etat a décidé de suivre le schéma prôné par la Confédération et de scinder la question purement sécuritaire de celle de la prévention. La police cantonale vaudoise (PCV) s’est vue logiquement attribuer la mission de police, avec l’objectif de renforcer la sécurité, notamment les réponses opérationnelles en cas d’évènements graves, et le renseignement afin d’éviter les passages à l’acte. »

Lire le rapport du Conseil d’Etat et celui de la commission d’examen