Le Conseil fédéral se prononce sur le jeûne thérapeutique

Extrait de l’interpellation :

« Pendant le carême, le jeûne fait régulièrement parler de soi dans les médias. Ce ne sont plus seulement des raisons religieuses qui nous poussent à jeûner, mais de plus en plus des raisons de santé. […] Aujourd’hui, la médecine conventionnelle s’intéresse toujours plus au jeûne comme méthode thérapeutique alors que celui-ci relevait jusqu’à présent principalement de la médecine douce. »

Lire la suite et la réponse du Conseil fédéral