Le Conseil fédéral répond à l’interpellation concernant l’interdiction des thérapies visant à « traiter » l’homosexualité

Extrait de l’interpellation :

« En Suisse, on continue à pratiquer sur des mineurs des thérapies censées guérir de l’homosexualité. On trouve toujours des psychologues, thérapeutes et aumôniers qui considèrent l’homosexualité comme une maladie et traitent souvent des adolescents pendant de longues années. […] Le Conseil fédéral a-t-il connaissance de l’existence d’organisations effectuant de telles thérapies également sur des adolescents? »

Lire l’ensemble de l’interpellation et l’avis du Conseil fédéral