L’Arzilier se désolidarise d’un de ses co-fondateurs

On apprend par plusieurs médias romands que L’Arzilier, association lausannoise pour le dialogue interreligieux, prend publiquement ses distances avec l’un de ses co-fondateurs. Le comité de l’Arzilier estime en effet que le discours tenu par le théologien évangélique Shafique Keshavje dans son ouvrage L’islam conquérant entre en contradiction avec le principe de « construction de ponts de convivialité » entre les traditions religieuses inscrit dans la charte de l’association. Shafique Keshavjee estime pour sa part que se positionnement traduirait une « incapacité à travailler sur la question des éléments violents » présents dans les traditions religieuses.

« Lausanne : l’Arzilier prend ses distances avec l’ouvrage de Shafique Keshavjee », Catt.ch, 20.03.2019

« L’Arzilier se désolidarise », Le Courrier, 21.03.2019

« Shafique Keshavjee désavoué par l’Arzilier », Protestinfo, 21.03.2019