L’Armée du Salut doit accepter Exit

Tribune de Genève : le Tribunal fédéral (TF) donne tort à l’Armée du Salut sur la question du suicide assisté. L’organisation religieuse avait refusé qu’Exit intervienne dans un de ses EMS. Le TF a jugé que l’Armée du Salut devait se soumettre au même règlement que toutes les autres organisations si elle souhaitait recevoir des subventions publiques. L’article souligne que, dans ce cas, la liberté à l’autodétermination des patient·e·s l’emporte sur la liberté religieuse.

« L’Armée du Salut devra accepter Exit chez elle », TDG, 05.10.2016