Comment le CIC applique-t-il le principe de neutralité dans son travail?

Le CIC utilise plusieurs moyens :

 

– Il s’abstient de prendre part aux controverses particulièrement vives dans le domaine religieux. Par exemple sur la question des signes religieux.

– Il diffuse une documentation qui propose plusieurs points de vue pour que les lecteurs se forgent eux-mêmes leur opinion.

– Il adopte la même approche avec tous les groupes, reconnus ou controversés.

– Il utilise un vocabulaire neutre. Par exemple, il emploie le mot « membre » plutôt qu’« adepte », le terme « groupe religieux » plutôt que « secte », etc.

– Il fait appel aux techniques d’entretien des sciences sociales pour recueillir des informations auprès des responsables religieux, des membres de groupes religieux, d’anciens membres, ou des proches.