Le Conseil d’Etat genevois répond à une question sur la formation continue pour les imams proposée par l’Université de Genève

Extrait de la réponse du Conseil d’Etat:

« La formation proposée a pour objectif principal d’encourager et d’améliorer l’intégration du public concerné, et ce grâce à la transmission de connaissances du fonctionnement de nos institutions et des valeurs de la société genevoise, suisse et occidentale qui les constituent. Les objectif correspondent en tout point aux principes énoncés par le Grand Conseil genevois dans la loi sur l’intégration (A 255, Préambule), sur le principe : ‘qu’il est de la responsabilité des autorités cantonales de promouvoir une politique de l’intégration favorisant, d’une part, la participation la plus large possible des étrangers à la vie communale et cantonale et, d’autre part, la sensibilisation de l’ensemble des résidents aux enjeux d’une société multiculturelle’, et en précisant que, ‘par souci d’efficacité et pour privilégier une approche de proximité, la mise en oeuvre de cette politique d’intégration s’appuiera prioritairement sur les associations et sur la société civile’, soit dans le cas présent l’UNIGE. »

Lire la question écrite urgente et la réponse complète du Conseil d’Etat